Quoi de plus bouleversant que tout ce qui touche à la parentalité, au désir d’enfant ou non, à la perte d’un bébé ou encore à la grossesse ? Ce cocktail d’émotions s’accompagne souvent de tabous, d’injonctions et d’attentes de la part de l’entourage. Dans cette période particulière, un accompagnement en psychologie périnatale à Nantes peut-être d’une aide précieuse. 

« La périnatalité me passionne, car c’est une thématique au cœur de l’humain, autour de la naissance et de la mise au monde. 
En accompagnant les futurs parents, j’espère les aider à soutenir au mieux les jeunes, permettant à l’humanité d’aller de mieux en mieux. »

Psychothérapeute formée à la périnatalité, je vous reçois dans mon cabinet nantais pour vous offrir un espace d’écoute et d’accueil. Ensemble, nous explorons vos questionnements et vos émotions pour vous permettre de vivre au mieux la préparation à la parentalité ou dépasser le traumatisme d’un deuil périnatal.

Qu’est-ce que la périnatalité ?

La périnatalité concerne toute la période depuis le désir d’enfant au premier mois après la naissance. 
Un suivi en psychologie périnatale peut donc intervenir pendant la grossesse, en prévision d’une adoption ou d’une PMA, ou même longtemps après un événement traumatisant lié à la périnatalité.
Cet accompagnement peut également concerner une personne ne souhaitant pas de bébé, mais ressentant une pression extérieure. 

cabinet pour un accompagnement en psychologie périnatale à Nantes

Dans quelles situations un accompagnement de psychologie périnatale à Nantes est-il utile ? 

Psychothérapeute spécialisée en périnatalité à Nantes, je me tiens à votre disposition pour toute problématique liée à la grossesse, la naissance, le deuil d’un bébé ou encore la future parentalité. N’hésitez pas à me contacter si vous vous reconnaissez dans l’une des situations suivantes.

Un accompagnement à travers toutes les situations de la périnatalité

Les personnes viennent me consulter pour être accompagnées et soutenues dans diverses situations. 

  • Une annonce récente de grossesse et un doute sur le souhait de garder ou non le bébé.
  • Un projet d’IVG (Intervention Volontaire de Grossesse, ou avortement).
  • Un besoin de préparation à l’accouchement : les femmes enceintes sont parfois terrifiées par cet événement, ou ont une idée si précise en tête qu’elles peuvent avoir du mal à faire face à l’incertitude de la réalité. 
  • Les premiers instants avec le bébé, son intégration à la famille et les bouleversements pouvant en découler. 
  • Une envie d’adopter ou de procéder à une PMA (Procréation Médicalement Assistée).
  • Une dépression postpartum de l’un des parents (ou les deux !).

Un soutien face aux nombreux questionnements liés à la naissance et la parentalité

Lors d’un suivi en psychologie périnatale à Nantes, je vous accompagne avant ou pendant la  grossesse, à travers vos divers questionnements. L’arrivée d’un enfant est un chamboulement, donnant lieu à diverses interrogations sur la parentalité, la famille ou soi-même. 

  • C’est quoi être parent ? 
  • Est-ce que je veux vraiment un enfant ? 
  • Que se passe-t-il dans mon corps au cours de la grossesse ? 
  • Comment faire face aux injonctions ? Serais-je une « bonne mère » ?
  • Etc.

La femme enceinte a un état psychique spécifique. Elle peut se retrouver submergée par des émotions, qui semblent venues de nulle part. Pouvoir se tourner vers une oreille attentive pendant sa grossesse peut s’avérer rassurant. 

Une aide précieuse en cas de fausse-couche ou deuil périnatal

Il est également fréquent de faire appel à un suivi en psychologie périnatale après la perte d’un bébé, avant ou peu après la naissance. 

  • Décès du fœtus in utero, fausse-couche.
  • IMG (Interruption Médicale de Grossesse) ou avortement.
  • Enfant mort-né.
  • Etc.

Que le traumatisme ait eu lieu 2 jours, 3 mois ou 5 ans auparavant, il peut laisser des traces et donner lieu à des blocages ou un mal-être. Ces difficultés peuvent concerner l’un des parents, mais également la fratrie de l’enfant perdu. 

Le mécanisme de deuil périnatal est très particulier. Il peut provoquer des incompréhensions de la part de l’entourage ou de soi-même. Formée à la psychologie périnatale, je vous soutiens tout au long de ce processus difficile. Je vous accompagne, pour accueillir la manière dont vous vivez cet événement et vous permettre de trouver un mieux-être. 

N’hésitez pas à me contacter pour trouver une oreille attentive et ouvrir la porte à vos questionnements. Je vous offre un espace de sécurité pour déposer et laisser s’exprimer vos émotions.

Pourquoi la psychologie périnatale est-elle différente d’un accompagnement classique ? 

Il est important de se tourner vers une thérapeute formée spécifiquement à la périnatalité, consciente des particularités de cet accompagnement. 

Du désir d’enfant à la naissance, tabous et injonctions font pression 

La psychothérapie périnatale comporte des spécificités et s’accompagne d’un lourd bagage émotionnel. 
Une naissance bouleverse l’ensemble de la famille. De nombreuses injonctions, tabous, attentes et jugements peuvent être ressentis par les futurs parents. 

  • Par exemple, la femme enceinte « doit » se sentir fabuleusement bien, être heureuse.
  • Les parents « doivent » être de bons parents, accorder toutes leurs ressources à leur enfant. 
  • On parle encore trop rarement de la difficulté de l’accouchement, ou à demi-mot. 

Face à cette pression extérieure, de futurs parents peuvent faire face à une immense tristesse et des non-dits.

  • Dans mon cabinet à Nantes, les personnes trouvent un espace sécurisé, sans aucun jugement ou tabou. Ce lieu de pleine écoute permet de déposer des émotions, peurs ou autres éléments parfois cachés en soi.
  • Je travaille avec beaucoup de symboles et de représentations pour aborder les questionnements délicats liés à la périnatalité. 

Le psychisme particulier de la femme enceinte

L’accompagnement périnatal ne ressemble à aucun autre, car le psychisme de la femme enceinte est très particulier. Ces changements peuvent d’ailleurs impacter l’autre parent ! 

  • Dans la période de grossesse, la femme accède facilement à son inconscient et son subconscient. Elle peut alors être traversée par des vagues d’émotions, parfois difficiles ou épuisantes. 
  • Avant (et même après !) la naissance, les parents pourront aussi passer par une période de  « balancement » : sans arrêt, le désir d’enfant va varier.

En tant que psychothérapeute spécialisée en périnatalité à Nantes, je suis formée pour accueillir ces difficultés émotionnelles. Je vous accompagne, avec bienveillance, à travers vos doutes, vos peurs, vos élans de tristesse ou même vos accès de colère. Tout en respectant votre singularité et votre temporalité.

Qui est concerné par un accompagnement avec un psychologue en périnatalité à Nantes ? 

Mon accompagnement en psychologie périnatale à Nantes ne se limite pas à la femme enceinte. Le besoin d’un suivi thérapeutique peut également concerner le père ou deuxième parent, ou même un membre de l’entourage (frère ou sœur du bébé, grands-parents, etc.).

Cependant, cela reste un accompagnement individuel : je reçois une seule personne de la famille.

Se rendre au cabinet pour un accompagnement de psychologie périnatale à Nantes

Prendre rendez-vous pour un suivi psychologique en périnatalité

Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne directement.
>> Prendre rendez-vous

Vous pouvez également me contacter, pour entamer un échange et poser toutes vos questions liées à la périnatalité, sans tabou.
06 63 13 49 21 // clemence.j.psy@gmail.com

Venir au cabinet pour un accompagnement périnatal à Nantes

Je vous donne rendez-vous dans mon cabinet nantais pour répondre à vos besoins, du désir d’enfant au premier mois après la naissance, en passant par la grossesse ou la perte malheureuse d’un bébé. 

Adresse : 24 rue Noire, 44 000 Nantes. 
Interphone n°6 : Cabinet de praticiens.
Le bâtiment abrite plusieurs praticiens. Il se situe à une dizaine de minutes de marche du marché de Talensac et de l’île de Versailles. 
Pour vous rendre au cabinet, descendez à l’arrêt Bruneau des bus 12, 23 ou C2 ; l’arrêt Bel-Air du bus 320 ; ou encore l’arrêt Poitou du tramway 3.